Ethylotest et taux d'alcoolémie » Facteurs d’explications du taux d’alcool (air expiré et dans le sang)

Facteurs d’explications du taux d’alcool (air expiré et dans le sang)

Le taux d’alcool est, de manière générale, mesuré en fonction de la quantité d’alcool présent soit dans le sang, soit dans l’air expiré. Plusieurs facteurs impliquent une évolution plus ou moins fluctuante de ce taux au sein des métabolismes.

L’absorption du métabolisme

Ce phénomène va dépendre de plusieurs éléments qui vont influer sur la vitesse à laquelle l’alcool va être ingéré par l’organisme. Par exemple, il est important de savoir que le fait d’avoir consommé des aliments peu de temps avant la consommation d’alcool va retarder l’absorption. En effet, si l’estomac contient de la nourriture, cela diminue la vitesse d’ingestion. Bien évidemment, le volume et la concentration d’alcool présents dans la boisson concernée augmente de manière proportionnelle la vitesse d’absorption. Dans le même ordre d’idée, plus la consommation et rapide et successive, plus vite le taux d’alcool présent dans le sang va être absorbé.

Suite à cette absorption, le phénomène de distribution va s’enclencher.

La distribution au sein de l’organisme

Le premier élément à prendre en compte est le fait de savoir que l’alcool ne va pas se limiter à sa présence dans le sang. Tous les tissus composant l’organisme vont contenir une part en fonction du taux d’eau contenu en eux. Néanmoins, l’alcool va suivre la circulation sanguine passant par le cœur, les poumons ainsi que les autres composants de l’organisme. Il est établi que, pour une ingestion identique, le taux d’alcool présent dans le sang et dans l’air expiré sera moins élevé chez un homme que chez une femme. La raison est que, la masse musculaire et physique d’un homme permet une plus grande répartition de l’alcool dans le corps et évite donc une concentration excessive dans le sang.

Il ne reste plus au corps qu’à diminuer le taux d’alcool en l’évacuant.

Le processus d’élimination

Le métabolisme démarre l’extraction de l’alcool à partir du moment où il est absorbé. Néanmoins, l’alcoolémie augmente quand même lors de la consommation à cause du fait que le volume ingéré est supérieur à la vitesse d’extraction. C’est le foie qui joue le rôle de destructeur par l’intermédiaire d’un processus enzymatique. En effet, ce système élimine environ 90 % de l’alcool se situant dans le métabolisme.

Trouvez votre éthylotest en ligne !