Questions fréquentes sur les ethylotests » L’éthylotest a-t-il une date de péremption (éthylotest périmé) ?

L’éthylotest a-t-il une date de péremption (éthylotest périmé) ?

Il existe plusieurs types d’éthylotests, mais tous ne sont pas concernés par une date de péremption. Il est donc important de clarifier la réponse à cette question afin d’éviter de commettre des erreurs pouvant conduire à une contravention.

Le cas des éthylotests chimiques, dits « jetables »

Comme leur nom l’indique, les éthylotests jetables n’ont pas de durée de vie infinie. Ils ne sont pas réutilisables et sont soumis à une date de péremption indiquée sur l’emballage. Si un éthylotest chimique périme, il n’est dès lors plus considéré comme étant valide par les forces de l’ordre. Ceci est aussi valable si le produit a déjà été utilisé.

Néanmoins, on trouve des éthylotests qui ne sont pas soumis à une date de péremption.

Le cas des éthylotests électroniques

Ce type d’éthylotest n’est pas concerné par le fait de périmer ou non. En effet, ils sont réutilisables plusieurs fois et ne dépendent pas d’une date de péremption. Par contre, il est nécessaire de procéder à un calibrage, en général tous les ans ou tous les 6 mois.

Après cela, il est légitime de se demander l’intérêt de l’existence des éthylotests chimiques.

Comparaison entre les deux types

Les éthylotests chimiques sont très peu coûteux (entre 1€ et 2€) et conviennent donc parfaitement aux personnes ne consommant pas ou très peu d’alcool, et voulant respecter le décret d’obligation de possession d’un éthylotest. Les éthylotests électroniques ont un prix moyen avoisinant les 100€, ils correspondent donc à une utilisation plus régulière. Chaque type répond donc à des besoins précis et variés. Dans tous les cas, l’éthylotest choisi devra posséder la marque NF, certifiant sa conformité. Si ce n’est pas le cas, l’éthylotest ne sera pas considéré comme acceptable en cas de contrôle des forces de l’ordre.

Trouvez votre éthylotest en ligne !